Les Angloys en Amérique

19 octobre 2009

Où en sommes nous

Cela fait déjà 10 jours que nous sommes rentrés; en effet nous avons été obligés de repartir à un poste frontière avec le Canada (Buffalo, NY, au plus prés, 650 kms) pour obtenir avec quelques difficultés un certificat d'importation de notre ccar afin de l' "exporter" en France , son pays d'origine où il est immatriculé!!

Pas facile de s'y retrouver dans les démarches de l'administration amèricaine et beaucoup d'incompétence chez les fonctionnaires de la police d'une part et les Courtiers maritimes d'autre part. Nous sommes rentrés à 4 reprises sur le territoire et jamais il a été necesssaire d'avoir ce certificat puis que nous étions en transit. Au Canada, idem, alors que dans tous les états latino amèricains, on y entre pas sans formalités pour le vehicule.

Enfin ce papier en main nous avons pu le déposer au port de Baltimore le 7 octobre dés 8 heures (19 jours avant son embarquement),prendre taxi, train, métro et bus pour être à l'aeroport de washington et avoir le premier avion pour Paris puis Biarritz où nous sommes arrivés le lendemain aprés midi

Voici le fin de notre séjour au Canada

Maintenant un peu de patience et je vous raconterai la dernière partie de notre voyage sur la Côte Est des Etats-Unis

Posté par lebarbu à 00:03 - Commentaires [8] - Permalien [#]


18 octobre 2009

La Gaspésie, New Brunswick

.

Gaspésie du 12 au 19 août 2009

New Brunswick du 20 au 29 août 2009

Ayant déjà visité, il y a presque 20 ans la rive Nord du St Laurent, région réputée la plus belle et la plus historique, nous avons opté de quitter Québec par la rive sud et suivrons longtemps la route 132. La région est très touristique avec de beaux villages presque uniquement fréquenté par des québécois, la rive du St Laurent est bordée de jolis petits phares et plus on approche de la baie, en Gaspésie, plus la nature reprend ses droits. Les marées découvrent le rocher, nous ne sommes pas très dépaysé, c’est la Bretagne. Là aussi nous commençons à gouter aux homards et continuerons pendant plus de trois semaines. Mais nous avons trouvé ce voyage un peu long. C’est toujours le même décor et cela continuera encore tout le long des cotes du New Brunswick.

La province du New Brunswick est la seule province du Canada officiellement bilingue. Du 20 au 24 nous avons vécu chez les Acadiens, Français déportés par les Anglais en 1791 et revenu s’installer. C’est une population de pécheurs ou agriculteurs très accueillante dont le français n’est pas toujours facile à saisir Nous sommes passés en Acadie pendant le congrès mondial des Acadiens principalement présents au Québec et aussi en Louisiane, où la langue française se meurt, et en Haïti (trop pauvres pour se payer le voyage ?) Cette réunion semblait avoir peu d’incidence touristique.

Et nous terminons cette province par la visite des deus villes importantes, bien Britanniques, Fredericton la capitale avec de très belles maisons victoriennes et St John la ville la plus importante dont le centre est merveilleusement bien aménagé avec mariage d’anciens immeubles ou dépôt et nouveaux bâtiments, le tout en briques rouges  

Au total 83 jours et 12402 Kms passés au Canada

Posté par lebarbu à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2009

QUEBEC

_______________________________________________________________________________________

Le 6 aout, break à Trois Rivières pour nous remettre de cette semaine chargée avant d’attaquer Québec, le lendemain.

Une chance, après les Francofolies de Montréal nous arrivons à Québec pendant la semaine de la « Nouvelle France » reconduction de cet événement crée l’année passée pour les 400 ans de la ville.
De nombreuses animations, beaucoup de québéquois arborant de beaux costumes du XVIIème siècle beaucoup de monde et des touristes étrangers. Aussi une très belle projection d’images et sons sur les silos du port. Spectacle appelé le MOULIN à LUMIERES.

Très difficile de bivouaquer dans cette ville, tout est interdit, même le parking Wall-Mart. Nous nous y sommes rendus 5 soirs de suite sans problème ! Dans la journée nous avons pu nous garer à 20 mn, en vélo, du Vieux Québec par la belle piste cyclable longeant la rivière Charles.

Nous sommes donc restés 5 jours dans cette ville où il fait bon déambuler, voir et revoir. Ce sera la ville la plus animée de notre périple, Aout oblige.
Le 12 aout, nous quittons Québec traversons le Saint Laurent sur le dernier pont et commençons à le suivre vers la Gaspésie.

Posté par lebarbu à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Montréal

31 juillet, saut vers Montréal, à Saint Eustache 40 Kms avant, où nous attendent Lise et Michel. Nous avions passé huit jours à leur coté au camping de Ushuaia où nous avions fêté Noël avec eux et beaucoup d’autres voyageurs. C’est aussi Michel qui, avec son gros pickup Dodge  nous avait remorqué sur prés de 300 Kms sur les ripios de Terre de Feu pour nous ramener à RIO Gallegos pour dépanner notre camping car, de quoi garder des liens amicaux. Avec eux nous avons passé quatre jours bien agréables entre ce que nous avions à nous raconter et la visite de Montréal… jusqu’à l’arrivée de Guillaume en escale 24 heures à l’hôtel Hyatt situé au milieu du site des « Francofolies de Montréal », 24 heures passés ensemble y compris en partageant sa chambre (avec deux grands lits) et en utilisant le garage de l’hôtel assez haut pour y rentrer notre camping car. Encore un moment bien agréable passé avec lui. Nous avons assisté au concert de TIKEN JAH FAOLY, 2 heures sous la pluie ! avons été souper après. Le lendemain passons la matinée avec lui et un de ses bons copains d’Anglet installé ici.
Après le départ de l’équipage, nous quittons Montréal, ville impossible en camping car, et faisons une trentaine de Kms pour trouver un bivouac (parking Wall-Mart)

J’allais oublié de dire que nous avons apprécié Montréal en particulier grâce à Lise, descendante des conquérants, qui connait bien sa ville. Cette ville doit être sympa à vivre surtout sans voiture.

Posté par lebarbu à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

De Toronto à Ottawa

  23 juillet, il pleut, nous quittons Toronto .Pendant quatre jours nous suivons la rive du lac Ontario, puis celle du Saint Laurent avec ses mille iles. Pour y arriver il faut souvent se perdre sur des petites routes le long des maisons riveraines. Le plus souvent les jardins engazonnés nous permettent de profiter de la vue.

  A Port Hope, étape technique nous vidons la soute, nettoyons et colmatons les blessures dont a souffert notre fragile Rapido, le plancher laisse généreusement passer l’eau et surtout la poussière. Dans la lancée, nous passons dans une laverie et faisons six machines.

  Etape à Kingston le 26 juillet. Ville historique située à la naissance du Saint Laurent, comptoir de traite de fourrure en 1673. Base navale et arsenal britannique durant la guerre de 1812. Construction du canal Rideau et de la puissante forteresse Fort Henry. Capitale, même, du Canada Uni entre 1841 et 1843. Il y a encore aujourd’hui le collège militaire royal etc… Donc une ville intéressante avec de nombreux monuments, bâtiments et maisons anciennes.

  Du 27 au 30 juillet. Ottawa.  Nous nous y sommes beaucoup plu. Capitale du Canada c’est une ville tranquille à taille humaine, nous y avons bivouaqué sans problème dans des quartiers agréables et proches du centre à vélo. Nous sommes à la frontière du Québec et beaucoup de francophones travaillent dans cette cité bilingue. Nous avons aussi passé une très bonne soirée avec une Française charmante installée ici depuis 18 ans et (mariée avec un Sud Africain) qui nous on appris beaucoup de choses. Stationnés devant leur maison, elle nous avait interpellé et invité.
Visite du parlement, relève de la garde pour les touristes ? projection sur le parlement de l’histoire du Canada, le soir. Visite de la National Galery où nous avons découvert de très beaux tableaux des périodes impressionnistes et écoles suivantes, peints par des artistes canadiens.

Ottawa est aussi une ville moderne avec de beaux buildings, de belles rues, de beaux espaces etc…Ici aussi nous nous sommes plus.

Posté par lebarbu à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 juillet 2009

NIAGARA TORONTO

Le dimanche 19 juillet retour au Canada par l’entrée la plus majestueuse et réputée de ce pays : les chutes du Niagara. Nous y avions déjà été à l’issue d’un voyage au Québec avant de reprendre l’avion à Toronto… il y a plus de 15 ans. Nous y avons passé avec plaisir un bon moment. Nous n’avions pas le souvenir qu’il y ait autant de gros hôtels des plus prestigieux posés à l’écart sur la colline au dessus dominant le site. A pas plus de 500 mètres nous avons pu stationner dans une rue tranquille… et pas beaucoup plus loin nous avons même trouvé un Wall Mart pour la nuit avec 6 autre R V.

Le lundi nous sommes à Toronto dès l’après midi, trouvons un parking de super marché et prenons nos vélos pour faire une reconnaissance de la ville. Les deux jours suivants nous circulons en vélo et les posons quand nécessaire pour flâner dans des endroits intéressants. Le clou de Toronto, c’est la tour CN, tour construite par la Cie ferroviaire CNRailway pour y avoir une antenne de grande portée, et devenue l’attraction n°1 de la ville. 553 mètres (la plus haute du monde), hauteur accessible 447m, de 19 à 32$ pour y accéder. Sinon l’intérêt de cette ville est son caractère de grosse métropole avec les buildings du centre d’affaire, des bâtiments remarquables tels que l’hôtel de ville, les musées, le stade découvrable etc…

Posté par lebarbu à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

USA, Objectif CHICAG0, du 7 au 19 juillet 09

Nous avons donc abandonné le Canada profitant du désert touristique entre Winnipeg et Toronto pour faire un crochet au USA  voir Chicago, désir d’Armelle curieuse de voir ces mégapoles que je crains au volant de notre camping car. Douze jours de retour dans ce pays dont l’entrée pose beaucoup moins de problèmes depuis l’instauration  du document « ESTA »valable 2 ans et qui ne nous oblige (apparemment) plus à un retour en France pour un nouveau droit de séjour de 90 jours avec exemption de visa.

Nous y avons pénétré par Fort Frances /International Falls de l’Ontario au Minnesota et sommes passés par 8 Etats : Minnesota, Wisconsin, Iowa, Illinois, Indiana, Ohio, Pennsylvanie et New York, et parcouru 26OO Kms. Comme chaque fois que nous changeons de pays nous passons les frontières sans produits frais et sommes obligés, à peine passés, de faire un marché pour continuer à manger ; c’est la galère.

Jusqu’à Chicago la route a été agréable. C’est riche, de grandes fermes, des routes vertes, des villages cossus, dans le Wisconsin nous suivons d’abord un affluent, puis le Mississipi déjà très grand et navigable dés l’amont, jusqu’à Dubuque (Iowa)… enfin l’Illinois : là l’image de l’Amérique qui m’agace :c’est trop parfait du gazon partout de la chaussée jusqu’au seuils des maisons, tout est en ordre…et flottent au vent une infinité de bannières étoilées.

Enfin Chicago, arrivée ne posant pas plus de problèmes qu’ailleurs, c’est le coté agréable de ces villes quadrillées d’énormes avenues. Le problème c’est de s’y arrêter (comme partout) et à Chicago cela coute cher 3,50$ la demi heure mais 15$ la journée, seulement ! A ce prix ce n’est pas surveillé et laisser sa maison  comme ça, on a toujours une crainte. Heureusement Chicago n’est plus Chicago, (Al Capone est maintenant dans toutes les boutiques de souvenirs) Chicago, enfin, nous a beaucoup plu. Le centre est extraordinaire, l’implantation de tous ces grands buildings est d’une harmonie parfaite . Nous étions loin de l’imaginer comme cela. Ce centre n’est pas énorme, en une journée et demie nous en avons fait deux fois le tour, mais nous étions sur les rotules. Cela valait vraiment le voyage. Quitter cette ville, le soir n’a pas été facile. L’agglomération s’étale le long du lac Michigan jusqu’en l’Illinois et il nous a fallu faire 50 Kms pour sortir des quartiers populeux et trouver une station service rassurante… a l’écart du trafic.

Nous n’irons pas à Détroit ni dans le Michigan mais continuerons dans l’Illinois, l’Ohio, La Pennsylvanie qui a une fenêtre étroite sur le lac Erie et l’Etat de New York, une moyenne de 200 Kms/jour jusqu’à Buffalo à la porte de Niagara et du Canada. Nous avons retrouvé une route agréable avec bourgs coquets, des maisons de milliardaires sur le lac Erie aux abords de Cleveland elle-même sans intérêt. Et nous avons aimé Buffalo dont le centre est truffé de monuments et maisons « historiques »

Posté par lebarbu à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2009

LES PRAIRIES

Nous quittons Calgary pour la grande traversée des Prairies qui durera 6 jours. Les Prairies est une vaste région couvrant la partie méridionale des provinces de l’Alberta, du Saskatchewan et du Manitoba, depuis Edmonton et Calgary jusqu’à Winnipeg. C’est la si vaste région centrale du pays séparant l’Ouest et l’Est, riche région agricole, d’élevage, céréalières et ajoutez à cela du pétrole et du gaz. Sur la route il n’y pas grand-chose à voir, c’est plat à l’infini, alors nous nous sommes attachés à photographier tout ce qui animait cette région. Des grands silos partout le long de la voie ferrée : Des bourgs avec un stock de matériel  agricole impressionnant, Des fermes avec leurs silos, leurs vieux bâtiments, des usines de potasse ou autre. De plus, arrivés dans le Manitoba nous avons passé un après midi dans le Parc Provincial de Asessippi et une journée dans le Parc National de Riding Moutain (2 étoiles Michelin) pour y faire du vélo, parcs sans intérêt particulier pour nous tant nous venons de voir de sites grandioses. Cependant les habitants des Prairies sont nombreux à en profiter, ces parcs boisés avec de nombreux lacs au milieux de ces grands espaces nus sont de véritables oasis. C’est comme cela que nous nous sommes instruits sur les 1600 Kms parcourus dans ces « Prairies »

Au passage étape à Saskatoon capitale du Saskatchewan où un tour de voiture nous a suffi ! Puis le 4 juillet à Winnipeg, capitale du Manitoba, belle ville mais vue un samedi ,ce n’est pas très animé, sauf dans le lieu récréatif et historique du Forks. Dans toutes ces villes il y a plus de monde dans les centres commerciaux périphériques qu’aux centres.

Posté par lebarbu à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

DE L’ALASKA AUX ROCHEUSES

Du 15 juin au 20 juin - Maintenant  que nous avons vu l’Alaska, à nous « l’Alaska Highway » qui nous amènera à Dawson Creek, Km 0 de cette route créée dès 1942 par les USA pour remédier à l’isolement de leur territoire suite à la leçon de Pearl Harbour. L’ensemble de cette route, scénique, est très agréable, bien que nous n’ayons pas eu tout le long le temps adapté. Nous avons même préféré le Yukon à l’Alaska. Mais la route est souvent longue, une ville tout les 500 Kms, des longs trajets en forêts, avec des sapins à droite et des sapins à gauche, 2500 Kms jusqu’à Prince Georges !

Le 22 juin après 400 Kms de plus nous arrivons dans les Rocheuses, dans le Parc Provincial de Mount Robson en Colombie Britannique et les Parcs Nationaux de Jasper et de Banff dans l’Alberta. Là une succession de lacs, de cascades et de glaciers ,faisant de cette région touristique la plus réputée de l’Ouest Canadien. Cela jusqu’à Calgary bien connue depuis ses Jeux Olympiques d’hiver 1988. Calgary, nous y avons passé le samedi 26 juin. Le centre est moderne et beau, une rue piétonne animée et le Festival de Jazz nous ont permis d’y passer une très bonne journée.

Posté par lebarbu à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2009

L’ALASKA

.

L’ALASKA

Jeudi 4 juin

La route qui mène depuis Dawson City au poste frontière de Boundary en Alaska est une route de crêtes dominant toute la région, appelée « the top of the World ». Nous sommes bien loin des hauteurs Himalayenne ! en cette saison il n’y à même plus de neige.

Et nous voilà au poste frontière. Comme du Mexique au USA, des USA au Canada, les formalités se font uniquement au pays où l’on rentre. Nous y voilà donc fin prêts : nos cartes vertes remplies, le nouveau document ESTA d’autorisation nous permettant d’entrer aux USA et nos passeports. Nous avons à faire à une agent bien plantée et sympa, pas de questions, elle semble impressionnée par tous nos tampons sur les passeports. Elle enregistre papiers, empreintes et nos yeux, et bon voyage en Alaska !!! De notre voyage nous n’avions jamais passé une frontière aussi facilement. Petite frontière où passent plus de camping cars que  d’autres véhicules.

Le soir bivouac 100 Kms plus loin dans un espace avec un magnifique coucher de soleil vers minuit et demi.

Vendredi, il fait moins beau, nous roulons jusq’à Fairbanks. La route est assez monotone des sapins et des sapins de chaque côté de la route Bivouac encore sur un Wal-Mart avec davantage de camping cars.

Samedi, matinée en ville. Nous allons voir le centre. Rien. Un centre de village coquet de 1000 habitants de chez nous. Là encore, les centres commerciaux, les espaces verts, et les zones d’habitations s’alternent en ordre autour du centre administratif, réduit à une peau de chagrin.

Dimanche, nous passerons la journée au Parc National de Denali, parc très important de 6 millions d’acres. Nous  y faisons une balade de 4 heures le long de la Savage River. Nous y verrons juste un loup un peu paumé et nous nous consolerons en photographiant de jolies petites fleurs.

Lundi, nous continuons notre route. Il fait beau le temps est clair et nous faisons notre plus belle étape le long de la chaine d’Alaska dominée par le MC Kinley 6194m, le soir nous sommes à Anchorage sur un parking Fred Meyer.

Mardi, nous passons la journée au centre d’Anchorage. Contrairement à notre première impression nous avons été séduit, un mélange harmonieux de maisons anciennes et de beaux immeubles rendent cette ville agréable à parcourir. Elle est très touristique !

Mercredi, excursion aux glaciers de Portage, 4 glaciers alimentent le lac du même nom, beau site mais il manquait un peu de soleil. Le lendemain encore un glacier, l’Exit que l’on peut approcher de près dans un parc aménagé… avant de nous rendre à Seward. Drôle de ville où il doit il y avoir plus de camping cars que de maisons. Des centaines entassés dans des R V CampGround sur les rives de la baie. C’est de là que se font les excursions dans les fjords. Nous n’irons pas   Pour 6 heures de navigations avec un temps très couvert et cela pour 165 US$/pers.

Vendredi, retour maussade sur Anchorage quelques courses et commençons notre retour au Yukon. Au programme une antenne est prévue sur Valdez nous y renonçons, faire 400 Kms AR avec le vilain temps que nous avons, Non .

Dimanche, Nous terminons notre aventure en Alaska, sans regrets puisqu’aujourd’hui le temps ne s’améliore pas, Nous y aurons parcouru 2400 kilomètres ! Que les distances sont grandes en Amèrique.

Nous avons eu la chance de visiter ce pays dans de bonne conditions avec 70% de beau temps, et sans moustiques. Nous avons bien apprécié.

Posté par lebarbu à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]